Les monnaies en porcelaine.

Depuis des millénaires, nous connaissons l’existence de monnaies en métal noble ( or, argent, bronze ).
Mais, ce sont les Chinois qui, au 18ème siècle, ont l’idée de frapper des monnaies en porcelaine, sous forme de jetons .
 Ces jetons étaient frappés en porcelaine blanche et portaient des inscriptions et dessins colorés .
Ils sont utilisés dans les casinos du Siam mais leur utilisation s’est répandue à toutes les contrées d’Asie, où ils ont remplacé la petite monnaie .
Cette mise en circulation s’est faite timidement vers 1780 et comme l’autorité royale ne réagissait pas, l’usage s’est répandu rapidement .
La grandeur déterminait la valeur faciale des jetons qui portaient, à l’origine, un simple dessin .
Puis, la valeur a été ajoutée : Pay, Songpay, Fouang, Saloung .
Enfin, les commerçants y ont ajouté leur nom .
Ils sont reconnus comme outil de payement jusque 1873, année de leur interdiction .
Il existe différents types de pièces :

1 . des pièces sans dessin, bicolores et plus rarement d’une seule couleur.

     Les formes sont variées : rondes, carrées, octogonales, hexagonales, ovales,     losanges, rectangulaires.

    Une pièce ronde, aux caractères peints au droit et au revers, porte une     inscription en caractères latins : 

                      YOO WHADE KONGSEE NACCONCHAISEL .

2 . des pièces avec un buste humain, aux formes ronde, carrée,rectangulaire,   octogonale, ovale à bord festonné . Ces pièces sont généralement en relief .

3 .  des pièces avec un homme assis ou debout .

      Pièces de toutes formes et de couleurs variées .

4 .  des pièces représentant des animaux .

      Certaines monnaies ont la forme des animaux qu’elles représentent .

5 .  des pièces représentant des fleurs .

6 .  des pièces représentant des objets usuels.

La région isolée de Chiang-hsi sera longtemps le centre chinois de la porcelaine .

En 1920, le directeur de la Manufacture de porcelaine de l’Etat de Meissen a eu l’idée de faire frapper des monnaies en porcelaine pour toute l’Allemagne .

Meissen, ville de l’Allemagne orientale où est située la première manufacture de porcelaine dure, en Europe ( 1709 ) .

Le manque de métal dans l’après guerre 14-18 aidant, cette idée a obtenu un énorme succès . De nombreuses villes de Saxe et plus tard de Thüringen, Brandebourg, Rheinland, Westfalen et Bayern ont envoyé des "essais" .

En 1920, la "Deutsche Reichsbank" a fait des essais de pièces de 10 pfenning à 5 mark . Suite au contrat passé avec le professeur Börner, sculpteur et peintre, la Manufacture de l’Etat de Meissen a émis plusieurs séries jusque fin 1924 .

Après plusieurs tentatives, le professeur Börner a sculpté dans le plâtre un moule appelé " Gipsform" en négatif et à deux faces, de la grandeur de la pièce à produire . Pour obtenir un essai, il faisait cuire le plâtre à haute température dans ce moule .

 Après accord sur ces essais, Fritz Hörnlein, graveur, a dû créer une matrice en acier ( Stahlform ) car la matrice en plâtre était trop fragile pour la frappe de grandes quantités . Cette matrice en acier devait être, environ 1/6, plus grande que celle en plâtre, la céramique se contractant à une cuisson de plus ou moins 1400 ° .

Les décorations de couleur ( les bords dorés des pièces de 5-10-20 mark de Saxe ) étaient appliquées à la main . Après l’application de ces décorations, les pièces devaient être recuites à une température de 900° .

La circulation de cette monnaie en porcelaine dans plusieurs villes allemandes a été authentifiée à Berlin par la loi du 14 août 1922 concernant l’émission, la validité et le retrait des monnaies de nécessité .

La pièce la plus connue est celle de 20 pfenning 1921 de Saxe qui a été frappée à 641.000 exemplaires; la plupart des pièces n’étant émises qu’à plus ou moins 10.000 exemplaires.

Le sénateur Nicolas de Fuissaux, qui possédait une fabrique de porcelaine à Baudour ( près de Mons ), a fait faire au 19ème siècle des monnaies de porcelaine de 1/2 franc, 1 et 2 francs pour payer ses ouvriers .

Ces monnaies auraient circulé chez les commerçants de cette ville .

Après sa mort, la famille a fait détruire ces pièces parce qu’elles portaient des emblèmes maçonniques .

Vers 1933, aux Etats-Unis d’Amérique du Nord, quelques pièces de porcelaine ont été produites .

 

( voir photos dans l’album photos " Les Monnaies en Porcelaine ".

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s