La Banque Nationale de Belgique

Durant les vingt premières années de son existence, la Belgique ne possédait pas de banque centrale.
Quatre banques commerciales étaient habilitées à émettre des billets de banque: la Société Générale des Pays-Bas pour favoriser l’industrie nationale, qui allait devenir plus tard la "Générale" fondée en 1822 par le roi des Pays-Bas Guillaume 1er; la Banque de Belgique qui a vu le jour en 1835; la Banque Liégeoise et Caisse d’Epargne et la Banque de Flandres dite aussi Banque Gantoise née en 1841.
Tout allait plus ou moins bien jusqu’à ce que la crise bancaire de 1848 amène certaines banques à refuser le remboursement en métal précieux des billets qu’elles avaient émis.
Cette période critique donna au Liégeois Hubert Joseph Walther Frère-Orban, alors ministre des finances, un argument de choix pour procéder à une réforme du secteur bancaire.
Cette réforme prévoyait la création d’une banque centrale qui aurait, seule, le droit d’émettre des billets de banque.
La création de la Banque Nationale se fit par la loi du 5 mai 1850.
Le 2 janvier 1851, elle ouvrait ses guichets à Bruxelles, Anvers et dans 24 autres villes.
Dès le début, elle fonctionna comme une vraie banque centrale, émettant des billets de banque, gérant les réserves, stabilisant les cours, escomptant les effets de commerce par un réseau de comptoir d’escompte.
Elle prit aussi à son compte le rôle de conseiller, banquier et caissier de l’Etat.
L’une des tâches principales d’une banque centrale est de mettre les billets en circulation et de mener la politique monétaire.
Dans les Etats modernes, la Banque centrale a, seule, le droit de mettre des billets en circulation.
Elle a toujours créé et imprimé elle-même les billets belges dans sa propre imprimerie et continue d’ailleurs à imprimer une partie des billets en euros.
Chacun peut se rendre à la Banque Nationale de Belgique pour y échanger des billets anciens ou endommagés.
Les banques commerciales émettent leur propre type de monnaie: l’argent en compte, ce que l’on appelle la monnaie scripturale.
Elles doivent pouvoir le changer à tout moment contre l’argent émis par la banque centrale qui est le seul moyen de paiement légal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s