La fleur de lis.

Emblème de la monarchie française et de la ville de Florence, la fleur de lis figure sur de nombreux blasons depuis le 12ème siècle.
Le problème de ses origines a fait couler beaucoup d’encre.
On a tenté de la faire dériver de la fleur d’iris avec laquelle elle présente une ressemblance certaine.
Suivant une autre opinion elle serait, comme l’aigle, le lion, le poisson, le dragon… un emprunt fait par l’Occident à l’Orient, d’un motif floral dérivant peut-être du lotus.
En effet, nous retrouvons une fleur de ce modèle dans l’art de la Crète, de la Grèce et de Rome, sur de nombreuses monnaies syriaques ou musulmanes antérieures au 11ème siècle et dans l’héraldique musulmane.
Au 12ème siècle, les Croisés ont pu la voir à Damas dans les armes de l’Atabeq (titre porté par divers émirs usurpateurs aux 11ème et 12ème siècle).
Selon une autre hypothèse, la fleur de lis ne serait pas une fleur mais découlerait du javelot à trois pointes ou fer d’angon ou du trident de Neptune.
Les recherches menées ces trente dernières années permettent de dater de manière assez précise l’adoption de cet emblème par les rois de France.
Sous Louis VI (1108 – 1137), des fleurs de lis cantonnent les croix des monnaies françaises.
Le choix fait par les rois de France d’une fleur de lis comme emblème et non d’un animal comme la plupart des souverains médiévaux peut s’expliquer par deux raisons principales.
Depuis l’Antiquité jusqu’au Bas Moyen-Age, la fleur de lis est considérée comme un attribut royal.
Elle apparaît sur certains attributs royaux carolingiens, sur le sceptre des premiers Capétiens à partir de Robert le Pieux et sur le revers des monnaies de Louis VI.
Le contenu religieux de cette représentation est aussi à l’origine de ce choix et il n’est pas impossible que Louis VII ait adopté la fleur de lis, symbole de dignité royale et de piété chrétienne, comme emblème héraldique.
Jusqu’au début du 14ème siècle, les armes royales portent un semé de fleurs de lis.
Cependant, dès le 13èmè siècle, les rois et les princes commencent à réduire le nombre de fleurs de lis sur leurs écus pour des raisons de visibilité.
Le semé est remplacé par trois fleurs de lis (autre allusion à la Sainte Trinité) sous Charles V.
Le semé subsistera cependant dans le reste de la famille royale ( Bourgogne, Artois, Bourbon).
Au Moyen Age, la fleur de lis n’est pas réservée aux rois de France et à leur famille.
Dès le 12éme siècle, c’est un meuble héraldique à part entière, fréquent dans toute l’Europe occidentale, très courant aux 13ème – 14ème siècle.
C’est en Savoie que ce meuble héraldique est le plus rare.
Les fleurs de lis sont présentent dans les armoiries de la petite et moyenne noblesse. Elles sont aussi utilisées par les roturiers.
Les villes adoptent, assez tôt, des fleurs de lis ( Carcassonne en 1228).
La présence de fleurs de lis dans les armoiries d’une famille n’a pas de signification particulière ( parenté avec la famille royale ou service rendu au roi).
Elle correspond plus simplement à des modes géographiques ou à des questions de goût.
Le dessin de la fleur de lis est relativement instable au Moyen Age et, dès le 13ème siècle, apparaissent plusieurs variantes.
La plus ancienne est la fleur de lis "au pied nourri", c’est à dire sans partie inférieure sous la traverse.
En ancien français, ces fleurs de lis sont désignées sous le nom de "en Lonc" ou "a pié coupé".
Quand la partie inférieure de la fleur de lis adopte la forme d’un triangle, on parle de fleur de lis "au pied posé".
Au milieu du 13ème siècle, apparaît une fleur de lis plus naturaliste, dotée d’étamines entre les fleurons, ces derniers étant terminés par des arabesques.
Ces fleurs de lis sont dites "épanouies" ou "florencées".
L’exemple le plus connu est la fleur de lis des armoiries de la ville de Florence.
La fleur de lis est rouge, ce qui valut à Florence le surnom de "Cité du lis rouge".

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s