L’Espagne.

Antiquité.
 
Initialement peuplée par les Ibères*, la péninsuele ibérique entre dans la zone d’influence carthaginoise à partir du 5ème siècle avant Jésus-Christ.
En 206 avant J-C , Rome s’empare de la région.
Cordoue devient le centre de la culture romaine et bénéficie même de certains avantages ( comme celui de battre monnaie ).
Trois empereurs sont d’origine hispanique : Trajan , Hadrien et Marc Aurèle .
Vers la fin de 409 , Les Alains , les Suèves et les Vandales ont franchi les Pyrénées .
Les Suèves et quelques tribus vandales se sont établis en Galice .
Les Alains et les Vandales sont passés en Afrique .
Les Suèves , peuple de Germanie fixé au 3ème siècle après J-C en Souabe ( aujourd’hui , partie sud-ouest de la Bavière , capitale Augsbourg ) , ont fondé un royaume éphémère en Galice ( 409 – 585 ) .
En 411 , les Suèves avaient , à Bracara ( Braga ) , un atelier monétaire qui a été transféré à Emerita ( Mérida , Lusitanie ** ) en 430 , où l’on a monnayé jusque 457 .
Ayant perdu la Lusitanie , les Suèves ont remis en activité l’atelier de Bracara jusque la destruction de leur royaume en 584 .
Jusque 463 , les monnaies suèves ont un type particulier composé d’une croix dans une couronne ronde , flanquée de deux sortes d’ailes .
De 463 à 550 , les Suèves copient les monnaies romaines , et ensuite , les monnaies wisigothes .
Les triens pèsent environ 1.50 grammes , comme les triens impériaux , et portent généralement les noms d’ Honorius et de Valentinien .
La légende : LATINA .  MUNITA .  BENE .
et le denier d’argent avec  D . N. HONORIUS . P. F.  AVO. , buste ;
et au revers : IUSSU.  RICHIARI.  REGES. , dans une couronne , croix et BR ( acara ) .
La nation des Goths , composée des Ostrogoths et des Wisigoths ***, avait été réduite à l’obéissance par Théodose .
Celui-ci a reconnu Athanaric , comme premier roi des Wisigoths et a dirigé ce peuple vers l’Espagne qu’il a reconquis sur les Suèves .
Mais au lieu de reconnaître la suprématie romaine , les rois wisigoths ont fondé un royaume indépendant dont la capitale a été , tour à tour , Barcelone , Toulouse , Narbonne , Emerita et Tolède .
Les seules monnaies connues des Wisigoths sont des tiers de sous d’or , à la taille ( 216 à la livre ) , au titre et même aux types des triens impériaux contemporains .
C’est à la fin du règne de Léovigilde ( 579 ) que l’imitation des monnaies byzantines a cessé .
Aucune pièce d’argent ou de cuivre ne paraît devoir être attribuée aux rois wisigoths .
Il est probable qu’on se servait de petits bronzes romains , que le commerce espagnol acceptait sous le nom d’ochavos .
Il existe différents types de triens wisigoths : buste coupant la légende , avec croix sur le manteau ; croix haussée sur des degrés ; bustes de face , diadémés ou couronnés , sceptre entre les deux bustes en regard , monogramme cruciforme .
On trouve comme symboles des annelets , des astres , des croisettes dans demi-cercle , des fleurons , globules entre deux croissants , sceptre surmonté d’une croisette .
Parmi les épithètes donnnées aux rois , on trouve : Felix , inclitus , justus , pius , valens , victor , …
On trouve des monnaies portant à la fois les noms de Chindasuinthe et de Recesvinthe , d’Egica et de Wittiza .
Mais ce qui a marqué le pays, c’est à partir de 711, une longue présence musulmane arabo-berbère de plus de 7 siècles qui s’est tout d’abord maniifestée par la disparition du royaume wisigothique ( bataille de Guadalete ).
Après la conquête de l’Espagne par les Maures ( en 711 ), une partie des Wisigoths se fixe dans les montagnes du Nord de l’Espagne.
Plusieurs dynasties se succèdent, unifiant tour à tour les royaumes arabes : les Almoravides ( 1090 – 1140 ), les Almohades ( 1147 – 1245 ) et les Nazrides de Grenade, dont le royaume, devenu tributaire  de la Castille en 1245, aida les chrétiens à détruire les autres puissances maures.
Sur les dinars frappés en Espagne, il arrive souvent que l’année de l’hégire et celle de l’indiction ne concorde pas.
Divers fels offrent la représentation de l’épi ou du thon, si communs sur les bronzes antiques de l’Espagne.
Vers 1100, les dinars des Almoravides ont passés dans le midi de la France, sous le nom de marabotins.
La plus grande partie des monnaies des Almohades sont anonymes, en or ou en argent ; on n’en connaît aucune en cuivre.
Les pièces en argent sont carrées, et celles en or, quoique rondes, ont leurs légendes renfermées dans un carré.
Les légendes sont des versets du coran ou les titres du prince ou des formules.
Le nom des ateliers se trouve sur ces monnaies.
Almohades vient du nom arabe Muwahhidoum ( Unitarien ).
L’origine de la dynastie des Almohades est basée sur deux hommes :
Mahdi Ibn Tümart et son calife et successeur Abd al-Mu’min .
Ibn Tümart est né dans le Sud marocain vers la fin du 11ème siècle.
Il a étudié en Orient et est revenu au Maroc où il a répandu sa doctrine basée sur une vie rigoureuse et le retour aux sources religieuses .
Il se proclame Mahdi ( sauveur annoncé par la prophétie ) et depuis Tinmall, village situé dans les montagnes du Sud marocain, il étend son autorité .
C’est après sa mort que sont frappées les premières monnaies carrées en argent ( les monnaies d’argent almoravides sont rondes ).
Le carré a environ 1,4 cm de côté et pèse 1,6 gr.
Tous ces dirhams sont écrits sur trois lignes à l’avers et au revers.
Dirham est un mot arabe qui vient du grec drachmé et qui désigne la monnaie en argent islamique.
Ces monnaies étaient très répandues dans toute l’Afrique du Nord et l’Espagne, principalement au 13ème siècle.
Certaines ont été frappées dans le sud de la France pour le commerce avec ces pays.
On cite des frappes à Montpellier et à Marseille. Ces monnaies ne portent pas de date.
La plupart d’entre elles sont sans marque d’atelier mais avec de nombreuses variantes de points, de fleurons …
Pour celles qui portent une marque d’atelier, on la trouve à l’avers sous les légendes.
Certains de ces dirhams ont une écriture plus droite dite coufique se rapprochant de celle des premiers dirhams de l’Islam.
Il existe de très nombreuses autres monnaies carrées en argent ( dynasties d’Afrique du Nord et royaume d’Espagne ).
On peut citer, par exemple, les dirhams dont le revers porte " AL-QUR’AN ‘IMA-MUNA" au lieu de "AL-MAHDI IMA-MUNA" .
On peut citer également pour les Almohades les demi-dirhams au nom d’Abd al-Mu’min qui mesurent 1 cm de côté et pèsent environ 0,8 gr.
Les monnaies des rois Nazrides de Grenade sont des dirhems, des dinars et divisions analogues à ceux des Almohades.
Les fels sont de forme irrégulière.
Certaines monnaies portent la mention " Fut frappé en l’Alhambra de Grenade".
Le palais de l’Alhambra était la résidence des princes arabes de Grenade.
Il existe aussi des monnaies de Grenade et d’Almeria.
 
 
* : Les Ibères étaient une population primitive non indo-européenne de la région ibérique ( Espagne ) .
L’apogée de leur civilisation se situe du 6ème au 3ème siècle avant J-C .
Ils se sont ensuite mélangés aux Celtes .
 
** : La Lusitanie était une ancienne province romaine de la péninsule ibérique , à peu près le Portugal actuel , sauf la partie nord .
 
*** : Wisigoths est le nom d’une tribu , de la nation des Goths , apparue au 4ème siècle dans la région danubienne et convertie à l’arianisme .
En 410 , ils ont pris Rome et ont été installés comme fédérés dans le sud-ouest de la Gaule ( 418 ) .
Ils ont conquis une bonne partie de l’Espagne .
Leur roi Reccared ( 586 – 601 ) s’est converti au catholicisme .
 
 
Voir photos dans l’album photos .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s