Les Décorations de Lettonie.

Décorations lettonnes.

 

Le Duché de Kurzeme ou Courlande.

Au début de l’ère chrétienne, des peuples du groupe finno-ougrien (tribus baltes et lives) et du groupe balte s’établissent dans la région.

Les Chevaliers Teutoniques et Porte Glaive fusionnent (1237) pour former l’Ordre livonien.

Celui-ci gouverne et christianise le pays.

En 1561, la Livonie (actuellement la Lettonie et l’Estonie) est annexée à la Pologne et la Courlande (Kurzeme en letton) érigée en Duché sous suzeraineté polonaise.

Chevalier Porte Glaive.

Chevaliers Porte Glaives, d’abord connu sous le nom de " Frères de la milice du Christ ", Ordre de chevalerie fondé en 1202.

Créé par Albert von Buxhoeveden, évêque de Riga, pour mener la croisade contre les païens de Livonie.

L’Ordre a fusionné, en 1237, avec l’Ordre Teutonique mais a conservé son Grand Maître.

En 1561, il a été sécularisé.

Ordre Teutonique.

Ordre hospitalier (1190) puis Ordre militaire (1198), fondé en Terre sainte et recrutant des membres dans l’aristocratie allemande.

Ayant absorbé, en 1237, les Chevaliers Porte Glaive, l’Ordre a propagé la culture germanique en Prusse et s’est constitué un vaste Etat.

Sa puissance a été brisée par les polonais, à Tannenberg, en 1410.

Après le traité de Torufi (1466), l’Ordre n’a conservé que la Prusse Orientale, sous suzeraineté polonaise.

Il a été sécularisé en 1525 par son Grand Maître, Albert de Brandebourg.

Quand l’Ordre livonien est dissout en 1561, le Grand Maître de l’Ordre, Gotthard Kettler, est fait Duc de Courlande.

Pendant le XVII ème siècle, la Courlande fait partie de la Pologne et après la division de celle-ci la Courlande passe sous domination russe.

Après l’extinction de la ligne des Kettler, la Courlande est attribuée à Ernst Johann Biron, conseiller en chef et amant de l’Impératrice Anna de Russie.

La mort d’Anna, en 1740, le fait tomber en disgrâce. Il doit s’exiler en Sibérie.

Catherine II, nouvelle Impératrice, le rappelle en 1763.

Pour apaiser les esprits, il abdique en faveur de son fils Peter en 1769.

Après être passée sous domination polonaise (1561), suédoise (1621) puis russe (1710), la Lettonie est indépendante depuis 1991.

La Croix de la Reconnaissance.

La Croix de la Reconnaissance et sa médaille d’honneur ont été fondées à Liepaja en 1710 par le nouveau Duc de Kurzeme, Friedrich Wilhem , sur le chemin du retour à Kurzeme suite à une absence prolongée.

A l’arrivée du bateau dans le port de Liepâja, le Duc Friedrich Wilhem a fait un discours en latin dans lequel il a annoncé la fondation de l’Ordre qu’il a vu comme " un rappel permanent des malheurs supportés, l’absence prolongée de nos pays et une commémoration des retrouvailles à Kurzeme ".

La guerre nordique avait conduit le jeune duc en Prusse, ainsi que sa mère, où il a vécu à la cour de son beau-père, le roi de Prusse, Friedrich 1er.

Friedrich Wilhelm a été inspiré d’établir un Ordre après l’introduction de l’Ordre de l’Aigle Noir en Prusse en 1703, dont Friedrich Wilhelm était le cinquième chevalier pour la recevoir.

En outre, il a accompli les souhaits de sa mère Elizabeth Sofia , elle-même avait établi un ordre à la mémoire de son mari, le duc Friedrich Kazimir décédé en 1698.

Le Duc Friedrich Wilhelm a envisagé le nouvel Ordre avec son titre en français " l’Ordre de la Reconnaissance " comme un symbole de reconnaissance pour des personnes qu’il a souhaité remercier ou pour l’appui qu’il a reçu.

Les premières médailles de l’Ordre ont été commandées à l’atelier de l’artisan Kristofer Knorr de Berlin.

Elles ont été faites d’or, la croix étant couverte d’émail blanc avec des boules d’or à chaque pointes de la croix et rebords d’or, et chaque paire de bras jointes par une paire d’anneaux entrelacés.

Le revers portait les armes du Duché et le monogramme FW (Friedrich Wilhelm).

L’Ordre a été accroché sur un ruban rouge et argent.

Friedrich Wilhelm est mort le 21 janvier 1711 sur le chemin de retour à Kurzeme après son mariage avec la nièce du Tsar de Russie Pierre 1er,Anna Joanovna .

A sa mort, l’Ordre a cessé d’exister.

Les médailles qui avaient été accordées n’ont pas été retournées sur demande du duc Ferdinand et la seule médaille à être préservée dans le musée provincial de Kurzeme à Jelgava au 20ème siècle a été détruite pendant la deuxième guerre mondiale.

Une autre médaille attribuée par la société de littérature et d’art de Kurzeme à la plus jeune fille du duc Peter, la duchesse Dorothy, a été volée au 19ème siècle.

En 1938, la Croix de la Reconnaissance a été ajoutée aux récompenses d’Etat de la République lettone pour commémorer les temps glorieux du Duché de Kurzeme et Zemgale.

Son apparence a été reprise par le sculpteur Gustavs Skilters pour ressembler "à l’Ordre de la Reconnaissance", conservant sa forme externe, matériel et décoration, avec la devise française sur le bout des bords de ceinture, les initiales FW étant remplacées par le grand blason national letton sur l’avers de la médaille et l’année 1938 ( année de la fondation de l’ordre ) tandis que le revers maintient le blason du duché et l’année 1710.

L’occupation soviétique de 1940 a interrompu l’existence de la Croix de la Reconnaissance.

Elle a été rétablie le 24 mars 2004 en raison de la loi nationale sur les récompenses d’Etat de la République de Lettonie (Latvija en letton).

La devise est " Pour les gens honnêtes " (Pour des personnes d’honneur).

Elle est attribuée pour le patriotisme et les accomplissements exceptionnels pour le bien de la nation, de la société et de la culture.

Ceci peut inclure la fidélité consacrée au service public, le travail exemplaire ou le service public, le renforcement de l’esprit national, le volontarisme ou le développement économique.

En 2004, des exemples de la Croix de la Reconnaissance de 1938 ont été méticuleusement imités et perfectionnés par des technologies modernes, particulièrement les armes de la République lettonne et les armes du duc de Kurzeme qui ont été dessinés dans un détail plus fin employant de nouvelles techniques des émaux.

La présentation de la première nouvelle Croix de la Reconnaissance a eu lieu lors de la cérémonie des récompenses nationales le 3 mai 2005.

25 Croix de la Reconnaissance et 28 médailles d’honneur ont été conférées.

La Croix a cinq classes (représentées par des croix d’émail), qui sont suivies de cinq catégories d’honneur (représentées par des médailles).

Les cinq classes de la Croix sont comme suit :

  1. Commandant de la Grande Croix;
  2. Grand Officier;
  3. Commandant;
  4. Officier;
  5. Chevalier.

La Croix elle-même est une croix Maltaise d’émail blanche bordée d’or.

Chaque pointe est bouchée avec une boule. Chaque paire de bras adjacents est jointe par une paire d’anneaux liés.

L’avers porte les grandes armoiries de la république et l’année 1938 dans un émail rouge bordé d’or.

Le revers porte le blason du duché et l’année 1710.

Les deux blasons sont dans leurs couleurs héraldiques. La devise est gravée sur le bord de la Croix.

La taille de la Croix est 40 X 40mm pour les Chevaliers et Officiers, 49 X 49mm pour les Commandants, et 84 X 84mm pour les Grands Officiers.

Les commandants de la Grande Croix reçoivent aussi bien la grande croix 84mm que la moyenne 49mm.

Le ruban de la croix est orange rouge avec des bords d’argent.

La Croix du Chevalier est portée sur un ruban de 32 mm de largeur sur le sein gauche.

La Croix de l’Officier est portée de la même manière, mais a une rosette supplémentaire sur le ruban.

La Croix du Commandant est portée suspendue à un ruban de 32 mm de largeur qui est attaché autour du cou.

La Croix du Grand Officier est portée comme un insigne et est attachée au sein droit.

La large Croix du Commandant de la Grande Croix est portée comme un insigne et est attachée au sein gauche, tandis que la Croix moyenne est portée sur un ruban de 110 mm de largeur les pentes en bas vers la gauche à travers l’épaule droite.

La médaille de l’honneur est un bouclier rond avec la gravure de la croix en relief à l’avers ; sur le revers, un faucon tenant un anneau et l’inscription DOMAS UN DARBUS LATVIJAI (des pensées et des contrats pour la Lettonie).

La catégorie d’or, la catégorie argent et bronze mesurent 36 mm et sont portées sur le sein gauche suspendues à un ruban plié en triangle.

Voir photos dans l’album photos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s